Adresse
/
Téléphone
 

Sortie du Jeudi 29 Avril 2021 groupe C.

C’est par un après midi qui se devait légèrement arrosé, d’après la Mé Machin, je ne veux même plus dire son nom, elle ne raconte que des conneries que nous prenons le départ de ce brevet. Pas moins de quinze cyclos et cyclottes, donc trois groupes. Direction Colleville, j’en viens et j’y retourne, en arrivant à St Ouen, notre amie Odile est en point de mire, une sortie en solitaire pour reprendre le vélo. Un petit moment de discussion avec notre cyclotte solitaire et nous nous quittons au bout de la rue Cauchoise car nous prenons le cap vers Contremoulins. Le petit stop and go au sommet afin de ne pas rester trop longtemps sur place quand les groupes se rattrapent. Une belle descente vers Ganzeville, un peu fraiche mais elle n’est pas encore arrivée cette chaleur que nous attendons tous. La vallée est agréable, Bec de Mortagne arrive et nous allons remonter sur le plateau pour rejoindre La Roussie. Déjà dans la montée de Colleville à Contremoulins, Joël était à l’aise et m’a avoué prendre de l’EPO (Eau, Pastis, Olives), c’est épatant comment ça marche, je crois que je vais copier la recette ! Petite halte au sommet pour souffler et direction Limpiville, un peu de vent mais le pire va arriver. La route devient circulante vers le logis Saint François, puis c’est Thiergeville et l’Orval. Ayant prit lui aussi des vitamines, Jean Claude casse sa chaine au changement de direction, il appuie sur les pédales beaucoup trop fort. Un moment de mécanique assez plaisant, la chaine de notre ami a trempé dans la friteuse, bien grasse et heureusement que Jeannot avait l’outil qui va bien car sans le dérive chaine, la réparation aurait pris beaucoup plus de temps. Nous repartons et la réparation tient bon. Valmont, Jean Claude nous quitte pour rentrer avant que la chaine recasse, nous prendrons désormais une zapette pour le changement de chaine, moins salissant et plus facile, juste un appui sur un bouton ! Nous rentrons par la véloroute et je quitte mes compagnons de sortie au passage devant l’écurie.
Une bonne sortie, avec du soleil, de la bonne humeur, une panne pour sortir de l’ordinaire crevaison, juste de quoi passer un bon moment entre amis !
Didier
 

Sortie du groupe B JEUDI 29 aVRIL 2021

Ce matin  le rendez-vous était fixé au parking de la Mâture à 9h00 que nous étions 9 à  rejoindre malgré les protestations véhémentes de notre Vonvon local qui , s 'il n'existait pas , il faudrait l'inventer.... Malgré que nous lui rapportions à la majorité absolue que le lieu de rendez-vous se trouvait bien en ce lieu , notre opposant récalcitrant nous soutenait mordicus que  sur les documents que lui avait transmis le président, c'était spécifié à l'office du tourisme ...
Nous arriverons ma fois au bout d'un certain temps à le résonner mais ce ne fut pas sans mal... ( j'exagère peut-être un petit peu quoique....)
Par contre à l'office et comme prévu 3 membres du groupe A s'y trouvaient : Bruno, Jean Louis et Michel.
Comme d'habitude et ce depuis un bon mois, notre ami le vent frisquet était bien là également. Il ne nous quittera pratiquement pas de la sortie , nous gratifiant de sa froidure sur le côté gauche à l'aller et sur le côté droit au retour, les routes de l'aller et du retour étant pratiquement parallèles .
Pas grand chose à dire de cette bonne sortie sinon que les deux groupes que nous formions au départ ont vu leurs effectifs évoluer de par les aléas du parcours : stop (il y en a quelques uns de respecter quand même), arrêt pipi, côtes,etc....
Avant d'arriver à Ourville  nos amis Antonio et Rémy ont apperçu une cigogne, ils seront bien les seuls à l'avoir vu, la mise en boîte n'a évidemment pas manqué, mais je crois malgré tout que nous pouvons avoir confiance à nos deux amis  . Domage qu'ils ne me l'ont pas dit plus tôt, j'aurais pu la fixer sur la pellicule.... Raté....
Autre petit fait à signaler, alors que nous arrivions à Grainville la Teinturière  et que les deux groupes étaient bien formés, celui de tête prenait la direction de la gare pour rejoindre Betheauville et sa célèbre côte et le second s'engageait en direction de la Haute rue. Mon GPS commencait à sortir la boîte à gifles, lorsqu'une voix de stentor s'écriait " CREVAISON". C'était notre ami Pierrot qui avait mal à parti avec un petit silex, ce qui a eu aussi le mérite de remettre ainsi tout le monde sur le bon chemin.
La fin du parcours nous faisant emprunter la côte de la vierge l'arrêt panoramique se trouvait obligatoire et c'est ainsi que se terminait une bonne et agréable sortie entre copains.
Jacques
 

Brevet des Saintes Chéries, groupe C, dimanche 25 Avril 2021. (ou sorties de reprise )

C’est reparti, pour combien de temps, seul Macron et ses sbires le savent (ou pas !)
Comme il avait été convenu, trois points de départ étaient en place, le parking de la gare pour le groupe C, le parking de la Mâture pour le B et le parking de l’Office du tourisme pour le A. Il en sera ainsi jusqu’à ce que nous puissions reprendre une vie normale, c’est également valable pour le jeudi matin, pas d’attroupement à l’office du tourisme, deux points différents. Pour le C, l’après-midi, le départ pourra se faire de l’office du tourisme puisque personne d’autre.
Nous voici donc en route pour ce brevet de 53 km, à la sortie du rond-point de la mâture, les groupes A et B prenaient la route devant nous, c’est bon de voir à nouveau le club rouler. Comme chacun s’en aperçoit, un petit vent est présent et va faire une bonne partie du brevet avec nous. La vallée de la Ganzeville est fraiche ce matin, les rayons de soleil ne dardent pas encore assez fort pour réchauffer nos vieux os, nous progressons gentiment et marquons un arrêt au grand Duval pour laisser la deuxième partie du groupe nous rejoindre, nous ferons de même au sommet de la côte de Benarville, nos amis à Moustaches, Françoise et Jacques sont passés si vite près de nous dans la montée que nous les avons retrouvés au sommet sans les voir nous dépasser. C’est ensuite le plateau et notre ami, je devrais plutôt dire ennemi Eole nous fait face et rejoindre Fauville n’est pas du plus facile. En direction de Ste Marguerite sur Fauville, le vent est de travers et enfin en prenant le cap vers Thiouville, il devient l’allier dont nous avions rêvé. Nos amis Moustachus prennent le large, invitation oblige, Nous retrouvons Annie, René, Joël qui est resté à l’heure d’hiver et Sylvie à Valmont, une petite pause et c’est reparti par la véloroute. Je quitte mes collègues de sortie en passant devant la maison, je suis déjà allé à Fécamp ce matin, je sais où se trouve la ville.
Une reprise sympathique sans excès, il nous faut rouler, le mois prochain, je pense que nous pourrons effectuer la sortie à la journée.
Didier
 

sORTIE DU 01 aVRIL

 Juste quelques lignes et quelques photos pour relater la sortie (non officielle) de ce qui aurait été en temps normal celle du groupe B.
Une sortie appréciée je pense par les huit cyclos qui ont le plus rapidement possible formé deux groupes qui se sont suivis ainsi à distance tout le parcours. C'est un itinéraire fait de zig et de zag, respectant à la lettre les 10 km de rayon autorisé, que je proposais à mes compagnons de route nous emmenant d'abord sur Senneville, Elétot, puis continuant sur Angerville la Martel via Clainville, descente ensuite sur le Bec au Cauchois par les hatés, puis Gredolle et Colleville où nous tournerons à gauche pour aller rejoindre Contremoulins et son clocher. Nous virerons ensuite par babord pour aller chercher Daubeuf Haut d'où nous retrouverons la vallée par la route du crucifix qu'il vaut mieux d'ailleurs descendre que monter . A hauteur de la pisciculture du Bec de Mortagne nous eûmes la grande surprise de voire la "Ganzeville" déborder sur la route , incroyable, et il fallut toute notre clairvoyance pour passer cette difficulté inattendue (voir photo). Nous retrouvions notre point de départ vers 11h 15 après 46 km et 417 m de dénivélé. 
Jacques

Le jour du poisson