Adresse
/
Téléphone
XTifwao
 

bREVET DU jEUDI 17 jUIN 2021 gROUPE c:

bREVET DU jEUDI 17 jUIN 2021 gROUPE c:
 Si j'ai choisi cette image et cette citation humoristique pour illustrer ce petit résumé c'est d'abord pour faire un petit clin d'oeil amical à notre pauvre Président qui a toujours "les crocs" et aussi pour avouer que nous avons pris, sous ma responsabilité, quelques petites libertés avec le parcours proposé.
Trouvant  ce parcours pas très original je proposais (après étude sur la carte) à mes 10 compagnons de route de respecter l'itinéraire prévu mais en empruntant quelques  routes peu ou pas connues de tous. Je serai d'ailleurs curieux aujourd'hui  de faire reparcourir  seuls ce même parcours aux participants d'hier..... Mais ce genre de parcours découverte n'est pas sans réserver quelques surprises, j'en fus d'abord la première victime entrainant par la même la caravane sur une fausse piste. Mais bon cela n'est pas grave et ça donne toujours un peu plus de piment à la chose et  par la même du blé à moudre pour la  CGBR (Rappel : confédération générale des brevets raccourcis... ).
C'est donc par un temps lourd et un ciel laiteux (mais sans pluie) que s'est déroulé cette sortie. Si nous avons bien entamé le parcours comme prévu par la vallée de Ganzeville , nous l'avons suivi jusqu'à son terme au lieu de virer par la droite au Bec de Mortagne. C'est ainsi que nous grimperons , nous montrons, nous hisserons (suivant la forme de chacun(e) ) la côte de Bénarville que souvent nous escamottons au profit de la côte du bois. Arrivés à Bénarville nous tomberons sur une équipe de goudronnage pleine d'humour et en plein travail qui nous propose de les aider et que pour faire il y avait des râteaux en "rab"... Pour ne pas s'engluer dans l'asphalte tout chaud et échapper au travail de bagnard proposé,   nous sommes obligés de mettre notre sens de l'orientation en marche pour retrouver Tocqueville les Murs par des zigs et des zags...
Direction ensuite Rouville où à l'entrée de cette localité s'est produit mon erreur de parcours. Faisant fi des indications de mon GPS et laissant mon inspiration agir seul je prenais la première  petite route à droite croyant me diriger sur la route de Dourdan. Pas de chance..... c'était la seconde....
Mais comme à toute chose malheur est bon, nous en profiterons pour faire une petite pause salvatrice avant d'entamer un rebroussement qui nous valurent quelques centaines de mètres supplémentaires, mais suffisants pour entendre quelques revendications syndicales.... (humour ou mise en boîte ? ).
C'est après qu'intervient le changement notable d'itinéraire. A Bernières, il nous était proposé de rejoindre St Maclou par la route communément utilisée. Nous rejoindrons bien cette bourgade mais par le chemin des écoliers à travers la campagne profonde via la route du Médan, celle du Mont Hibou (pourquoi "mont" puisque la route est plate ????), et la route du Bailleul. Nous marquerons ensuite une dernière petite pause sur le parking près de la mairie .
Au passage à Tourville les Ifs nous quitterons nos amis Marie Pascale et Jeannot, puis un peu plus loin Odile qui j'en suis sur ... à monté le Mont Robert (celui-là il monte bien) à vélo.
La dislocation se fera comme de coutume à Carrefour Market dans la même ambiance que s'est déroulée la totalité de cette sortie.
Jacques
 
 

sORTIE DU mARDI 15 jUIN 2021

sORTIE DU mARDI 15 jUIN 2021
 Comme prévu lors de la dernière réunion de bureau , les intéressés avaient rendez-vous ce matin à 9h00 à l'office du tourisme pour une sortie à organiser. Si ce ne fut pas un succès considérable, il n'en reste pas moins que l'essai a été transformé. En effet nous étions 6 candidats au départ: Joël Lecler, son matelot Rémy Lavenu, Eric Paris, Yvon Cordonnier, Gilles Arfi et moi-même.
Tous les éléments étaient réunis pour faire de cette première un succès: Un ciel d'un bleu azur, une température agréable et surtout sans un seul souffle de vent, un parcours assez roulant de 58 km accepté par tous les participants, le pied  quoi !
Et c'est parti ou presque car notre Monsieur Sécurité  , tellement stressé de louper l'heure du départ arrivait à la Mâture sans casque.... Demi-tour pour le rechercher si bien que nous commencerons notre périple via la rue Gustave Couturier pour le prendre au passage.
Ceci accompli c'est la voie verte qui nous servira de guide jusqu'au pied de la côte de Bertheauville. Nous la quitterons par la droite en direction de Grainville la Teinturière par la Haute rue que nous suivrons toujours par la droite jusqu'à Ourville.
Au loin le clocher de l'église de Normanville nous appelle, ou peut-être est-ce la terrasse ensoleillée de "Chez Manou" ??.... En tous cas c'est en ce lieu convivial que nous marquerons l'arrêt afin d'y déguster un petit café bienvenu. Même que notre Vonvon habituellement désintéressé par ce genre d'arrêt ne trouva même pas le moyen  de ronchonner. Ne serions nous pas sur le point de le convertir ?
Nous y serions bien restés un peu plus longtemps attablés , mais l'heure tournait et il était quand même temps de rentrer.
Le retour se fera par Bennetot, Ypreville Biville et sa porte verte, Limpiville d'où nous plongerons pour rejoindre la vallée à Daubeuf Serville. C'est en ce lieu que Gilles perça de l'avant. Le temps de réparer et par la même de faire une démonstration de mon engin "magique" (pas d'anbiguité , merci!)qu'un de nous d'ailleurs à pris pour une tenaille (quel affront) et le sprint est lancé pour rejoindre l'arrivée. Sprint perturbé par une automobiliste pas génée du tout  qui faisait demi-tour  au beau milieu de la chaussée devant la mairie du Bec de Mortagne. Et bien croyez-moi si vous le voulez , c'est elle qui trouva le moyen de nous "engueuler". Bien mal lui en pris car elle se trouva  assaillie par une nuée d'injures que la décence m'interdit de répéter. On aura tout vu quoique !
Nous aborderons Carrefour Market aux alentours de midi (quand même) tous satisfaits de cette bonne sortie groupée.
D'ailleurs les participants invitent tous ceux qui le souhaitent à les y rejoindre la prochaine fois . Prochaine sortie du mardi programmée: Mardi  29 Juin 2021 à 9h00 à l'office du tourisme, et ce pour ne pas faire d'ombre à la sortie à la journée programmée la semaine prochaine par Gérard Goddard.
Jacques Jouen
 
 

Brevet des trois fermes: 75 km Groupe B Dimanche 13 Juin 2021

Brevet  des  trois  fermes: 75 km Groupe B Dimanche 13 Juin 2021
Le brouillard matinal qui, ces derniers jours, enveloppait le bord de mer, voire une partie du plateau, a disparu totalement et a laissé place à un beau soleil qui réjouit tous les cyclos présents devant l’office du tourisme.
Le groupe B est fort de 7 membres qui se soumettent volontiers au désir du photographe de fixer sur la pellicule la goélette « La Belle Poule » et une partie des représentants du VCFC.
 Notre périple nous emmène vers Gerville où dans un champ, un magnifique faisan, pas du tout apeuré, se livre à sa promenade matinale. 
 Le soleil brille, la température est douce et la luminosité parfaite. Qu’il fait bon pédaler dans ces conditions météorologiques excellentes.
 Notre brevet nous emmène vers Criquetot, Gonneville la Mallet où je remarque que les travaux de l’auberge des « Vieux plats » ont pris du retard. Je n’ai pas remarqué de changement dans la rénovation du bâtiment depuis l’automne dernier ! Ensuite c’est au tour de St Martin du Bec, Mannevillette, St Jouin Bruneval, La Poterie et le Tilleul de voir passer les « 7 mousquetaires ».
 Sur une idée de Marco, nous n’irons pas à Etretat. La station balnéaire est trop encombrée à cette heure-ci. Nous l’éviterons en descendant la côte du bois depuis le Tilleul.
 Nous remontons sur Villainville, puis arrivons de nouveau à Criquetot. Alors que nous sommes à l’arrêt, car nous devons la priorité aux véhicules qui arrivent sur notre droite, un automobiliste qui nous suit, immatriculé dans le Gard, nous reproche d’occuper un peu trop de place et nous traite, après avoir baissé sa vitre, de GUIGNOLS. Je vous fais grâce de la passe d’armes verbales qui s’ensuivit.
Nous repartons vers Ecrainville, Sausseuzemare, et Auberville la Renault. Juste avant d’arriver aux Ifs, un coup de feu retentit. Je suis victime d’un éclatement du pneu arrière qui m’avait montré une faiblesse au moment du départ. Je précise à tous mes détracteurs que ce pneu totalise à peine 100 km et qu’il ne provient pas d’une grande surface à prix bradés.
 Tout ce passait bien et je pensais assurément que je pourrais rallier Yport sans problème. Tel ne fut pas le cas. Avec l’aide de Jeannot le vélo fut rapidement remis sur ses roues. Entre temps, nos camarades de sortie purent regagner leur domicile.
 A cause de cet incident, cette sortie a eu un petit goût d’inachevé qui fut tellement compensé par le plaisir qu’elle nous a procurée.
 
Gérard
 
PS: Je me dois de m'excuser auprès des participants de ce jour, en effet et comme vous pouvez le constater les photos du "défilé" près de la "Belle Poule" ne sont pas d'une qualité extrème car prise à contre jour et de plus je leur ai fait manquer un rendez-vous surprise que leur avait réservé Pierrot et Alice en les attendant  garés près de la célèbre pharmacie de la marine, prêts au départ pour les vacances et qui tenaient à dire un petit au revoir à leurs amis du groupe B. De ce fait, ils me chargent de leur transmettre toute leur amitié.
Le photographe amateur.
 
 
 En fait l'histoire commence hier lorsque je reçois un message de notre Président qui m'informe qu'il se trouve à l'hôpital de Lillebonne où il se fait soigner de morsures qu'un chien du refuge vient de lui occasionner. Pour vous rassurer je vous avise que le chien a survécu..... Et que notre Président s'en tire avec 6 points de suture (quand même) un traitement antibiotique pendant 10 jours et des soins infirmiers à faire journellement. Si bien qu'évidemment ce matin il ne pouvait remplir sa fonction d'accompagnateur du groupe C et me demandait de bien vouloir en assurer la fonction.
Seulement voilà......un mouvement de contestation était en cours et il m'avisait par la même qu'il fallait réduire le parcours prévu d'environ 10 km et que surement j'aurai à faire face ce dimanche matin à Epreville à une manifestation de la CGBR (confédération générale des Brevets raccourcis). Nous verrons cela en temps utile....
Ce matin nous sommes 8 rassemblés à l'office du tourisme pour ce brevet amputé de 10  km  (51 contre 61 prévus), mais bon c'est pas grave le soleil est là lui et bien là et commence à trouver de la force. Nous attaquons par la route du Havre chacun à son rythme et l'arrêt prévu au garage wolkswagen permet un rapide regroupement. Et c'est parti direction Epreville, heureusement la circulation n'est pas très dense tôt le dimanche matin , mais une idée me hante.... Comment allons nous aborder la manifestation qui se prépare à Epreville? De loin cela n'a pas l'air bien méchant pourtant , pas de fumigène , pas de slogan , ni d'enfarinage ni de paire de claques seulement trois "grand-mères" sur le bord de la route qui à mon avis n'ont jamais manifesté de leur vie... (hi!hi!hi!).
Elles prendront tranquillement notre roue et nous nous efforcerons de ne pas les perdre en route car nous ne sommes pas rancuniés, elles non plus d'ailleurs.
Trève de plaisanterie, car il est aussi compréhensible que les personnes qui n'ont que peu roulé pendant la période de confinement ou qui ont subit des problèmes de santé soient un peu effrayées par des distances un peu trop longues pour leur niveau physique actuel.
Nous nous rendons donc dans un premier temps jusqu'à Manneville la goupil à un rythme que tout le monde peut suivre sans se trouver lâché. Pour innover un peu j'ai trouvé à partir de cette localité une petite route dénommée rue des Hortensias , prolongée par la route de la ferme Buisson et la route de la sablière afin de rejoindre Bréauté. Seulement ce que je n'avais pas prévu c'est que cette petite route soit barrée dans un premier temps par un simple panneau "route barrée" puis dans un second par des barrières bouchant carrément toute la largeur de la route. Mais rien à l'horizon, alors on passe façon cyclo-cross . Cette embûche est effectivement non loin de là tout près de la route un énorme trou béant ressemblant à une marnière est la cause de ce barrage. Aucun souci pour nous et pouvons ainsi continuer notre chemin sans avoir à rebrousser chemin. Nous franchissons de la même façon la barrière de "fin de chantier" et arrivons ainsi à Bréauté à l'heure de la pause café pour les uns et celle de la bronzette pour les autres.
Nous repartons en direction de Mirville où nous faisons une petit pause le temps de compter le nombre d'arches qui composent le viaduc: 48 et l'on attaque la côte de Bernières .... On à l'air  de bien s'amuser au château de Mirville car au passage on peut entendre une musique assez forte perceptible de la route, mais dans notre peloton ça s'amuse beaucoup moins.... L'inquiétude se montre à travers les traits de visages, le rythme diminu, le groupe s'étire et chacun monte à son rythme. Court rassemblement au sommet où je craignais essuyer les premiers reproches...( notamment du syndicat).... Même pas ! Les visages retrouvent le sourire et la caravane passe: St Maclou, Angerville Bailleul, Mentheville et enfin Tourville les Ifs où nous quittons nos syndicalistes qui semblent ravies de cette sortie et qui à ma connaissance n'ont pas posé d'autres revendications (pour l'instant...). Jean Louis nous quitte au pied de la côte du Mont Robert qu'il va essayer d'avaler en guise de dessert , en même temps que nous sommes rattrapés par une escadrille du groupe B parti une demi heure avant nous pour effectuer 75 km
Nous nous séparons comme de coutume auprès de Carrefour Market après avoir passé une bonne matinée en bonne compagnie.
Jacques Jouen
P.S. : Je me permets de rappeler aux intéressés qu'une sortie est maintenant  prévue (à titre d'essai) le mardi matin à 9H00 . Rendez-vous à l'office du tourisme
 
 

Brevet Cauchois Groupe A 92 KM dIMANCHE 13 jUIN 2021

Brevet Cauchois Groupe A  92 KM dIMANCHE 13 jUIN 2021
Nous sommes 7 au départ ce matin prêts au départ  pour ce 92 km à travers le Pays de Caux avec en plus pour ne rien gâter un beau soleil radieux qui demanderait quelques degrés supplémentaires pour être pleinement apprécié. Nous attaquons la côte de Cany que nous montons très tranquillement afin de faire comme le soleil : monter progressivement dans les tours pour se mettre en jambe et être juste chaud à Cany pour notre deuxième bosse de cette sortie . Un regroupement est nécessaire au sommet  puis un second un peu plus tard  pour satisfaire des besoins tout à fait naturels . Nous reprenons la route pour St Laurent en Caux afin de virer à droite pour atteindre  Doudeville puis  Hericourt où est placée la 3ème difficultés de la journée et ce pour se dirger sur  Fauville puis Yébleron.  Un zéphir léger nous pousse alors vers St Maclou puis Angerville Bailleul l'endroit où nous croisons Jean Claude qui lui venait de Bénarville ???. Il ne reste plus qu'à en terminer en rejoignant Annouville Tourville pour accoster au port . Voilà encore une sortie comme on les aime où la solidarité n'est pas un vain mot. Une bonne matinée en résumé où l'on ne regrette pas d'être venu tout en espérant que les prochaines se déroulent dans les mêmes conditions.
Michel Grémont
 

Sortie du jeudi 10 Juin Groupe C

Sortie du jeudi 10 Juin Groupe C
Les participants arrivent petit à petit avant l'heure du départ et pour 14h le groupe est formé. nous partons gentiment par la voie verte avec un vent favorable jusqu'au sommet de la côte de Riville. Ensuite nous allons retrouver la route en direction de Gerponville avec cette fois Eole qui nous pousse de travers mais sans toutefois nous obliger à forcer de manière démesurée sur les pédales. Puis c'est Theuville-aux-Maillots, personnellement petit village que j'aime bien, qui voit arriver le peloton violet et Or, je devrais plutôt dire « entend arriver » car derrière moi les langues n'arrêtent pas. Changement de direction pour atteindre Thérouldeville, le vent lui ne change pas de direction et nous l'avons maintenant pratiquement de face. Encore un petit effort la traversée d'Angerville la martel puis Miquetot et enfin Alventot avant d'avoir la joie de descendre tout schuss vers la capitale du chucre ou je laisse mes amis de sortie en passant devant le terminus.
Un petit brevet de 40 kilomètres sans trop de dénivelé ce qui me vaudra de la part des grincheux la réflexion que le brevet de dimanche est long avec beaucoup de côtes et qu'il m'ait demandé si une modification de parcours était possible, afin de satisfaire à la demande je vais donc écourter ce brevet de 10 kilomètres, nous partirons donc à 8h30 pour une sortie de 50 kilomètres avec 120 mètres de moins à grimper en espérant avoir fait le bonheur de tous.
Didier
 

Brevet du jeudi 10 juin 2021 Groupe A/B

Brevet du jeudi 10 juin 2021 Groupe A/B
Nous sommes 12 devant l’office du tourisme ce matin et après la petite séance photo du départ nous partons pour ce brevet par la route d’Etretat. Après le passage dans Criquebeuf, nous plongeons sur Yport pour prendre au bas de la descente la direction du Fond Pitron.
Les routes dans le secteur d’Epreville étant  déviées pour cause de travaux, nous apportons une petite modification au parcours. Au fond de « Babeuf » nous nous dirigeons vers Maniquerville et son château pour rejoindre le lieu dit « La Couarde » où nous retrouvons le parcours initial.
 La vallée de misère fait partie de l’itinéraire. Quelques compagnons de route loupent la route qui nous y conduit et se dirigent tout droit vers le centre du village d’Ecrainville. Le groupe est maintenant disloqué et pour éviter tout malentendu et attente inutile Jeannot s’emploi, à juste raison, d’entrer en contact téléphonique avec Mimi Gr. Tous les membres de la sortie se retrouverons groupés au bas du bois des Loges.
 Sur la route du « Fond du bois » les derniers orages ont lessivé les cultures et répandu sur la chaussée du limon qui nous oblige à choisir notre trajectoire.
 Nous passons Etretat et escaladons la côte de Bénouville pour atteindre les Loges. Nous avons fait cechoix pour avoir plus de tranquilité et éviter ainsi un maximum de véhicules présents sur la route directe. Le ciel est sombre et ce n’est pas du tout le temps prévu, les coupe-vent sont encore bien utiles.
 A Gerville, je quitte mes camarades pour rentrer directement sur Yport tandis qu’eux rejoignent Fécamp via Tourville puis Ganzeville.
 
Ce brevet d’une soixantaine de kilomètres est très agréable à faire, il contient peu de difficulté et aurait été plus beau si le soleil avait bien voulu se montrer.
 
Gérard
 
 

Brevet des 20 lieues Groupe B Dimanche 06 Juin 2021

Brevet des 20 lieues Groupe B Dimanche 06 Juin 2021
Le groupe n’est pas trop étoffé ce matin ! nous sommes 5, et dès 8h nous nous élançons vers Ganzeville pour accomplir ce brevet des 20 lieues en remplacement du brevet d’Yvetot, annulé, qui était prévu au calendrier aujourd’hui 6 juin.
 A Tourville, nous rencontrons par le pur des hazard Gilbert qui partait pour une petite sortie récup. Il nous accompagnera jusqu’à Angerville Bailleul. Nous continuons vers Hattenville, Yébleron, Fauville et Héricourt. Pour arriver au Hanouard nous prenons la petite route qui passe près des moulins désaffectés situés sur la Durdent. Nous grimpons la côte qui nous emmène à Ourville sous un ciel bien gris et une température hors de saison. J’ai, à ce moment là, par rapport à la météo mais avec la tempête en moins, une pensée, pour tous ces jeunes venus, il y a 77ans ce 6 juin, d’outre-atlantique pour libéré notre pays.
 La descente de la porte rouge se fait « nez dans le guidon » pour arriver à Cany « Tombeau ouvert ».
Encore un dernier effort pour sortir de la ville et arriver sur le plateau par le hameau de Vinfrainville, pour gagner Gerponville, Valmont et Fécamp où nous ferons un dernier cliché à notre endroit habituel. Il est 11h 45
 
 Gérard
 
 
 
 

Brevet des 20 lieues Groupe A Dimanche 06 Juin 2021

Brevet des 20 lieues Groupe A Dimanche 06 Juin 2021
Nous n'étions que trois ce matin à prendre la route des 20 lieues par un temps encore bien incertain à la limite de la froidure. Rien de bien particulier pour ce brevet de remplacement de l'organisation Yvetotaise sinon que deux légères bosses sont venues casser la monotonie de ce brevet particulièrement roulant. Pour faire un peu plus de lignes, je dirai que Yannick nous a quitté à Ourville avant que nous ne piquions Jocelyn et Moi vers Cany par la descente de la porte rouge. En fin de parcours je quittais mon compagnon à Angerville, le laissant seul rentrer au port.
Michel Grémont
 
 

Brevet des œufs, groupe C, dimanche 06 juin 21.

Brevet des œufs, groupe C, dimanche 06 juin 21.
Ce matin un peu de fraîcheur ce n'est pas spécialement pour nous déplaire car nous allons commencer par montée la route de Cany. Nos dames ne sont pas toutes restées à attendre l'heure du départ afin de pouvoir gravir ce dénivelé dans leur condition. Valérie ce matin à l'esprit un peu coquin et me demande dès son arrivée de lui en mettre un petit coup, Bruno me voyant faire me demande de lui faire la même chose, rassurez-vous ce n'était qu'un coup de pompe dans une roue. Nous partons donc pour l'ascension de la côte pour nous mettre en température nous gravissons en groupe sans excès. Cap sur Bondeville puis Alventot, nous traversons Miquetot et atteignons Angerville la Martel. Avant d'entrer dans Therouldeville, Lionel a pris place au sein du groupe qu'il avait pris en chasse pour nous rattraper. Nous arrivons au Muisement et prenons la route d'en face qui m'était totalement inconnue. Le changement d'itinéraire a parfois du bon cela permet de pouvoir modifier les brevets quand bon nous semble. L'arrivée à Gauquetot et cap vers Normanville via la route du château et le Nuisement. J'avais repéré sur le tracé openrunner la possibilité d'arriver directement à Normanville mais un petit bout de route apparemment est coupé car le panneau voie sans issue nous obligent à faire un détour par Torcy. Quand nous prenons la route vers Normanville nous apercevons au loin arrivant de Beuzeville la Guérard nos deux moustachus qui filent à travers les blés. J'essaye tant bien que mal de les rattraper toutes sirènes hurlantes mais le bruit des moteurs de leurs engins ne leur permet pas de m'entendre c'est uniquement arrivé dans les rues de Normanville en direction de l'estaminet que j'arrive à faire la jonction. Malheureusement pour nous la terrasse de notre café habituel est déjà occupé par le club de Saint Léonard et d'autres clients, nous ne ferons donc qu'une seule petite halte et repartons. Nous allons maintenant passer vers la route du retour avec comme premier village Bennetot puis direction le bout joyeux dans un changement de direction Lionel perce de la roue avant, quelques-uns d'entre nous en profitent pour se libérer d'une envie légitime humide et guidée, pour faire plus simple, pour pisser. Odile ayant également besoin de se soulager part en avant pour trouver un champ de maïs suffisamment haut mais en cette période les blés feront l'affaire, je lui ai juste fait constater que le cultivateur avait passé du désherbant peu de temps avant espérons pour elle qu'il n'y aura pas d'effets néfastes. Je sens que je vais encore me faire des copines ! Ypreville-Biville, ensuite Limpiville où nous laissons notre ami Lionel rentrer au sein de son foyer. La descente du château et cap sur Daubeuf Serville puis la vallée de Ganzeville et terminus avec le boujou auprès du supermarché avant l'éclatement du groupe.
Un gentil brevet de 50 kilomètres, un groupe de 15 personnes et toujours une bonne ambiance.
Didier
 

Sortie à la journée groupe A/B du samedi 05 Juin 2021

Sortie à la journée groupe A/B du samedi 05 Juin 2021
C'est un parcours de  130 km que nous a concocté Yannick pour notre sortie à la journée prévue sur le calendrier en cette date du samedi 05 Juin.  Nous sommes 7 prets au départ à 8h 00 à l'Office du Tourisme quelque peu saisis par la fraîcheur ambiante en ce début de matinée. Nous nous sommes même sentis obligés de revêtir le coupe-vent le temps de faire monter les machines en température. A peine arrivés à Valmont les manomètres indiquent que la bonne pression est atteinte , nous profitons donc de l'arrêt traditionnel "vidange" pour se séparer de notre première couche.
Ourville nous plongeons donc sur le Hanouard, nous empruntons la vallée jusqu'à  Héricourt ou là,une  route refaite à neuf et au revêtement parfait (un vrai billard) s'offre à nous jusqu'à Ettouteville. Quel pied !
Moins drôle ensuite et surtout beaucoup de vigilance sur la route  départementale menant à Yvetot où la circulation est très intense à notre goût. Nous retrouvons le calme après le passage d'Yvetot en prenant les routes forestières qui nous mènent  à St Wandrille. C'est l'heure d'y faire un léger arrêt ravito puis nous repartons en passant  sous le pont de Bretonne . Passés Caudebec nous trouvons  la piste cyclable qui nous mène le long de la Seine jusqu'à l'endroit  idéal pour pique-niquer sous un soleil radieux . Ce doux moment agréable passé , nous repartons pour la suite de notre périple toujours sur la piste cyclable jusqu'à pratiquement Petitville . Puis défilent Grand camp , Bolleville , Yébleron,  Tremauville,  Limpiville et à la Roussie nous piquons sur le Bec de Mortagne pour rejoindre Ganzeville où nous quittons l' ami Gilbert apparemment ravi de cette sortie. Nous rejoignons le port d'attache dans la perspective d'aller nous rafraîchir le gosier en terrasse ce qui nous donne des ailes... Voilà comment se termine une magnifique balade orchestrée de main de maître par Yannick , un spécialiste en la matière . Sortie ,cela va sans dire, appréciée de tous
Merci à lui
Michel Grémont
 

Sorties du Jeudi 04 Juin des groupes A/B/C

Sorties du Jeudi 04 Juin des groupes A/B/C
 N'ayant reçu à cette heure aucun résumé des sorties des différents groupes , je me permets de glisser quand même ces quelques photos de Michel G. et de moi-même prises hier.
J'en profite également pour annoncer officiellement ce matin  que Christelle est de retour et que cela en fait la 50 ème adhérente du club cette année.